Le CESAC partage son modèle de sécurité aéroportuaire

Le CESAC partage avec des experts internationaux le modèle dominicain de sécurité de l’aviation civile et des aéroports

Le deuxième jour de la onzième réunion du Groupe régional sur la sécurité et la facilitation de l’aviation de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et de la Commission latino-américaine de l’aviation civile (CLAC), a commencé par la présentation des « expériences du CESAC dans la mise en œuvre des mesures AVSEC dans l’aviation ».

Le développement de cette première présentation, a été donné par le directeur adjoint du Corps Spécialisé en Sécurité Aéroportuaire et Aviation Civile (CESAC), le Colonel Dionisio de la Rosa, FARD, qui a soulevé comment l’institution a évolué, grâce à la mise en œuvre de mesures aux défis qui ont été présentés.

Il a également parlé des « meilleures pratiques qui ont été développées, afin que les États puissent les développer lorsque leurs structures juridiques et administratives le leur permettent ».

Il a averti qu’ils n’avaient pas l’intention de se présenter comme le meilleur modèle, mais plutôt de partager l’expérience locale afin de tirer profit des aspects qui pourraient être applicables.

République Dominicaine durable

Le directeur adjoint du CESAC a expliqué que la République Dominicaine disposait de la structure juridique et administrative appropriée pour pouvoir fonctionner sans heurts et de manière durable dans le domaine de la sécurité aéroportuaire et de l’aviation civile.

Il a souligné que grâce au décret 28-97 qui a donné naissance à l’institution, et à la promulgation de la loi 188-11, une réglementation supérieure qui établit que les politiques de sécurité dépendent du Comité national pour la sécurité de l’aviation civile (CONASAC).

Le CONASAC est un organe collégial présidé par le ministre de la Défense, le lieutenant général Carlos Luciano Diaz Morfa, ERD, qui a officiellement ouvert hier cette onzième réunion régionale, déjà décrite comme  » la plus fréquentée de son histoire et avec une plus grande réceptivité, par les pays et territoires participants « .

La présentation, menée par le directeur général du CESAC, le général de brigade Floreal Suárez Martínez, FARD, correspond à la première intervention dans le cadre de l’atelier « Conversations AVSEC/FAL ».

Le directeur général du CESAC a déclaré : « Dans cette administration du gouvernement constitutionnel de la République dominicaine dirigé par le président Luis Abinader Corona, et sous les directives de notre ministre de la défense, toutes les mesures et procédures ont été renforcées, ce qui a permis de résoudre des problèmes tels que la double inspection dans la zone de cargaison.

« Aujourd’hui, nous disposons d’un processus d’inspection qui permet de gagner du temps et d’éviter, entre autres, que la chaîne du froid ne soit rompue en ce qui concerne les produits périssables. En outre, la communication entre les différents acteurs de l’aviation civile et le CESAC a été établie et renforcée au cours de l’administration actuelle, et aujourd’hui, les relations et les processus sont plus harmonieux ».

L’activité se poursuit aujourd’hui avec les thèmes suivants : Collaboration AVSEC/FAL avec les États de l’OACI, Progrès dans l’accessibilité universelle du transport aérien en République dominicaine, Formation et facteurs humains dans la sécurité aérienne, entre autres.

Source :Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =

Verified by MonsterInsights