Le port de Haina en République dominicaine a son premier terminal et son premier parc agroalimentaire

Le directeur exécutif de l’Autorité portuaire dominicaine (Apordom), Jean Luis Rodríguez a souligné la consolidation du système portuaire national avec l’intégration du premier terminal et parc agroalimentaire inauguré par l’entreprise Terminal Granelera del Caribe (TEGRA) dans la zone ouest du port de Haina.

Le premier terminal portuaire et parc agroalimentaire de la République dominicaine est une infrastructure destinée à servir le secteur agricole par la mobilisation de matières premières, la fabrication d’aliments et de fertilisants, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire du pays. « L’infrastructure de ce terminal et parc agroalimentaire intègre aujourd’hui sept nouveaux silos, un système de déchargement mécanisé qui facilite les opérations en les rendant plus efficaces, ce qui le consolide comme un facteur clé de la sécurité alimentaire du pays », a déclaré Miguel Lajara, président de TEGRA.

En outre, le terminal dispose d’un système mécanisé de déchargement direct des céréales du navire vers les silos et les entrepôts, à une vitesse de 600 tonnes par heure, fonctionnant selon un processus continu d’une journée qui réduit le temps que les navires passent au port. Elle dispose également de deux lignes de déchargement de liquides d’une capacité combinée de 300 tonnes par heure pour les huiles et graisses végétales.

Il convient de mentionner que TEGRA exploite cinq usines de production, dont deux pour la fabrication d’aliments pour animaux, avec une capacité combinée de 75 tonnes par heure. Deux extrudeuses de soja d’une capacité combinée de 20 tonnes/heure, les seules à desservir toute la République dominicaine, et une pour la production d’engrais. Au total, la capacité d’expédition des usines de production et de stockage est d’environ 1 500 mt/jour, y compris les grains, les farines, les aliments équilibrés, les produits granulaires ensachés et les liquides.

À ce jour, la consommation de matières premières pour le secteur agro-productif dominicain est d’environ 1,8 million de tonnes métriques par an, dont TEGRA transporte environ 560 000 tonnes de maïs, 250 000 tonnes de soja et 25 000 tonnes de liquides, soit plus de 40 % du total national.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 1 =