Les avantages d’un accord de ciel ouvert entre les États-Unis et la RD

Suite à l’annonce par le ministre du tourisme David Collado du consensus entre la RD et les États-Unis pour la signature d’un accord de ciel ouvert, l’ambassade des États-Unis en RD a souligné les avantages d’un tel accord.

Robert W. Thomas, ancien chargé d’affaires de l’ambassade, a déclaré que pour les deux pays : « Dans le cadre d’un accord de ciel ouvert, les compagnies aériennes peuvent offrir des services aériens plus abordables, plus pratiques et plus efficaces aux consommateurs en réduisant au minimum les limitations imposées aux décisions des compagnies aériennes concernant les itinéraires, le nombre de vols et les alliances entre compagnies aériennes.

« Ces accords aériens modernes favorisent les consommateurs, l’expansion et la concurrence et permettent d’augmenter le nombre de vols internationaux de passagers et de fret entre les deux pays », a-t-il déclaré, selon El Dia.

Il a expliqué qu' »avec un accord de ciel ouvert avec les États-Unis, les compagnies aériennes dominicaines n’auraient plus de restrictions sur les destinations qu’elles peuvent atteindre aux États-Unis et les voyageurs dominicains pourraient profiter de nouvelles options de vol, de tarifs plus bas et d’un meilleur service parmi un plus grand nombre de compagnies aériennes sur le marché ».

« Les voyageurs dominicains pourraient voler sans escale vers davantage de destinations américaines au-delà des itinéraires typiques de New York et de la Floride, y compris vers des villes américaines moins fréquentées qui abritent également d’importantes communautés dominicaines. De même, les voyageurs américains pourraient bénéficier de plus d’options sans escale vers la RD, au lieu de s’inquiéter des longues correspondances dans d’autres aéroports, passer plus de temps avec leurs familles, profiter de la beauté de ce pays et stimuler les revenus du tourisme ici en RD », a-t-il déclaré.

Il convient de rappeler que depuis 1992, les États-Unis ont conclu des accords « ciel ouvert » avec plus de 130 alliés, y compris des pays petits et grands tels que les Bahamas, Curaçao, l’Inde, le Japon et l’Espagne, pour n’en citer que quelques-uns. La République dominicaine a également signé des accords aériens similaires avec le Panama, le Brésil et les Pays-Bas.

Source: Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + 9 =

Verified by MonsterInsights