Soulignant l’importance de rendre le tourisme plus inclusif et conforme à l’Agenda 2030

Il s’agit de s’engager dans « un modèle de tourisme beaucoup plus inclusif qui inclut les communautés », qui envisage des activités alternatives complémentaires au modèle traditionnel du soleil et de la plage ».

Le représentant de l’ONU en République dominicaine, Mauricio Ramírez Villegas, a plaidé pour le développement d’un tourisme plus inclusif qui implique les communautés les plus vulnérables et permet de progresser dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 et des Objectifs de développement durable (ODD).

Avec cet objectif, et « en répondant à leurs besoins et à leur stratégie de développement, nous avons formulé un nouveau cadre de coopération pour un cycle de cinq ans qui commence cette année 2023 jusqu’en 2027 », a déclaré Ramírez dans des déclarations à la presse dans le cadre de l’événement de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui s’est tenu à Punta Cana (est).

Ce programme est un soutien pour réaliser « un développement beaucoup plus inclusif, résilient et durable dans un pays insulaire, très vulnérable au changement climatique et avec des fragilités du point de vue de l’environnement », a-t-il dit.

L’idée est d’opter pour « un modèle de tourisme beaucoup plus inclusif, qui inclut les communautés », qui envisage des activités complémentaires alternatives au modèle traditionnel du soleil et de la plage, en tirant parti de la richesse naturelle, culturelle et écologique du pays.

« Tourisme de montagne, tourisme d’aventure, écotourisme. Il existe de nombreuses alternatives, mais elles devraient être beaucoup plus inclusives » que dans sa conception actuelle de « tourisme encore très concentré sur la richesse, disons non inclusif », car « il existe de nombreuses possibilités d’inclure les personnes les plus vulnérables du pays », a-t-il déclaré.

M. Ramírez est l’un des participants à la session thématique  » Nouveaux récits du tourisme  » qui fait suite à la 118e réunion du Conseil exécutif de l’OMT et qui a rassemblé une vingtaine de ministres du secteur autour des thèmes de la durabilité et du tourisme de l’avenir.

Source: Mitur.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six − 4 =

Verified by MonsterInsights