Aerodom met en avant les capacités de développement de projets de VINCI Airports

VINCI Airports, premier opérateur aéroportuaire privé au monde, a franchi une série d’étapes et d’engagements qui confirment sa position de leader dans l’industrie aéronautique et sa capacité à réaliser des projets d’envergure dans le monde entier.

A cet égard, Luis José López, directeur de la communication d’Aeropuertos Dominicanos Siglo XXI (Aerodom), a déclaré que l’un des projets les plus importants de VINCI Airports à l’étranger était l’agrandissement de l’aéroport international Arturo Merino Benitez à Santiago du Chili. Le projet a plus que doublé la capacité de l’aéroport, avec en point d’orgue la mise en service d’un nouveau terminal international de 248 400 mètres carrés en février 2022. Cet aéroport est devenu une plaque tournante internationale de premier plan en Amérique du Sud.

Par ailleurs, il a indiqué que l’aéroport international des Amériques de Saint-Domingue (AILA), en République dominicaine, a fait l’objet d’une modernisation importante, avec notamment l’inauguration d’un terminal cargo en 2020 et l’installation de plus de 10 000 panneaux solaires pour réduire les émissions de CO2, VINCI Airports s’engageant à préserver l’environnement et à réduire son empreinte carbone sur l’ensemble des aéroports qu’il exploite.

« VINCI Airports continue de montrer la voie en matière de projets d’infrastructures aéronautiques, démontrant sa capacité à gérer des projets de grande envergure et son engagement en faveur du développement durable et de la communauté. L’accent mis sur l’expansion et l’innovation ouvre la voie à un avenir plus durable dans l’industrie de l’aviation « , a-t-il déclaré.

Il a souligné que VINCI Airports s’engageait également en faveur du développement durable et s’était fixé des objectifs ambitieux pour l’avenir, notamment celui d’atteindre un niveau d’émissions nettes nulles dans ses aéroports de l’Union européenne d’ici 2030, puis dans l’ensemble de ses aéroports d’ici 2050. En outre, VINCI Airports s’est engagé à éliminer complètement les déchets mis en décharge d’ici 2030 et à réduire la consommation d’eau par passager de 50 % d’ici 2030.

« Les résultats sont impressionnants, avec une réduction de 44 % des émissions brutes de carbone entre 2018 et 2022. En outre, 25 des entités de la compagnie ont obtenu la certification ISO 14001. L’installation de 44 MWc d’énergie solaire dans ses aéroports et la valorisation de 74% de tous les déchets, dont 49% recyclés, sont des exemples de son engagement en faveur du développement durable », a-t-il déclaré.

Il a expliqué que VINCI Airports ne se préoccupe pas seulement de l’environnement, mais s’engage également auprès de la communauté, puisque 37% de son personnel est composé de femmes, ce qui démontre l’importance qu’elle accorde à la diversité et à l’égalité des sexes.

L’entreprise compte plus de 250 partenaires aériens et a établi trois nouvelles bases aériennes dans son réseau d’ici 2022. En outre, elle travaille sur deux grands projets d’amélioration à l’aéroport de Belgrade et à l’aéroport international d’Osaka dans le Kansai. Neuf de ses aéroports ont été reconnus en 2022 pour leur qualité et leur service à la clientèle.

Source: Arecoa

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − cinq =

Verified by MonsterInsights