IATA : la demande des passagers reste soutenue

L’Association du transport aérien international (IATA) a indiqué que la demande totale, mesurée en passagers-kilomètres payés (RPK), a augmenté de 16,6 % en janvier 2024 ; la capacité totale, mesurée en sièges-kilomètres offerts (ASK), a augmenté de 14,1 % ; et le coefficient d’occupation a été de 79,9 %, soit une augmentation de 1,7 point de pourcentage.

La demande internationale a augmenté de 20,8 % ; la capacité a augmenté de 20,9 % et le coefficient d’occupation est resté à 79,7 %.

La demande intérieure a augmenté de 10,4 %, la capacité de 4,6 % et le coefficient d’occupation de 80,2 % (+4,2 points de pourcentage).

« 2024 a pris un bon départ malgré les incertitudes économiques et géopolitiques. Alors que les gouvernements cherchent à générer de la prospérité dans leurs économies au cours de l’année électorale la plus chargée de l’histoire, il est essentiel qu’ils considèrent l’aviation comme un catalyseur de croissance. L’augmentation des taxes et la lourdeur des réglementations vont à l’encontre de la prospérité. Nous attendons des politiques gouvernementales qu’elles aident l’aviation à réduire ses coûts, à améliorer son efficacité et à tendre vers zéro émission nette de CO2 d’ici à 2050 », a déclaré Willie Walsh, directeur général de l’IATA.

Par région, les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique ont connu une augmentation de 45,4 % du trafic en janvier 2024 par rapport à janvier 2023, poursuivant la reprise rapide de la région après la levée des restrictions liées à la pandémie.

Le taux de croissance exceptionnellement élevé peut être largement attribué à la Chine, qui en était aux premiers stades de la levée des restrictions de voyage par COVID-19 en janvier 2023.

Les compagnies aériennes d’Amérique latine ont augmenté leur trafic de 17,9 % par rapport au même mois en 2023. La capacité de janvier a augmenté de 13,2%, augmentant le facteur d’occupation de 3,4 points de pourcentage à 86%, le plus élevé parmi les régions.

Le trafic des opérateurs européens en janvier 2024 a augmenté de 10,8 % par rapport à janvier 2023. La capacité a augmenté de 10,7 % et le coefficient d’occupation a augmenté de 0,1 point de pourcentage pour atteindre 77,3 %. Les liaisons entre l’Europe et l’Amérique du Nord se sont particulièrement bien remises de la pandémie et sont en hausse de 6,5 % par rapport à janvier 2020.

Les opérateurs nord-américains ont enregistré une augmentation du trafic de 12,3 % en janvier 2024 par rapport à la période 2023. La capacité a également augmenté de 13,7 % et le coefficient d’occupation a perdu 1,0 point de pourcentage pour atteindre 79,4 %.

Source: Arecoa.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + quatorze =

Verified by MonsterInsights