Asonahores soutient les femmes en situation de vulnérabilité

Les Centres de développement intégral pour les femmes (CEDI-Mujer) ont annoncé la signature d’un accord de collaboration interinstitutionnelle avec l’Association des hôtels et du tourisme de la RD (Asonahores), par lequel les deux entités s’engagent à promouvoir des actions qui contribuent à l’insertion professionnelle des femmes en situation de vulnérabilité.

L’annonce a été faite par David Llibre, président d’Asonahores, et Ana Lendor, directrice de CEDI-Femmes, un programme coordonné par le Cabinet de politique sociale (GPS).

Au cours de la réunion, Lendor a souligné que « l’objectif du CEDI-Mujer est d’être un espace sûr pour les femmes dominicaines en situation de vulnérabilité afin qu’elles puissent accéder à des services qui leur permettent d’être économiquement autonomes, de vivre dans un environnement sans violence et de prendre soin de leur santé sexuelle et reproductive ».

Engagement envers le tourisme

De son côté, Llibre, président d’Asonahores, a indiqué que l’entité est fermement engagée à promouvoir ce programme dans le secteur du tourisme afin que, dans le cadre du programme Ciudad Mujer, elles puissent développer des compétences techniques qui leur permettront d’être indépendantes et de se développer économiquement.

Mujer En Situación De VulnerabilidadPar le biais de l’accord, Asonahores promouvra auprès de ses membres l’opportunité de développer des compétences techniques par le biais de stages pour les femmes en situation vulnérable bénéficiaires du CEDI-Mujer, afin de parvenir à leur insertion professionnelle et donc à leur indépendance et à leur développement économique.

Le CEDI-Mujer s’engage à effectuer un diagnostic psychosocial des bénéficiaires, à leur proposer différentes activités de formation et à leur fournir une incitation pour leur processus de formation.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des alliances public-privé que le CEDI-Mujer promeut dans le but d’atteindre l’autonomie économique des femmes dans notre pays.

La signature de l’accord démontre le fort engagement social des deux entités et constitue également un appel aux entités publiques et privées pour qu’elles mènent des actions conjointes afin de soutenir les femmes sur la voie de l’autonomie économique.

Source: Arecoa.com

En savoir plus : Points forts

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 5 =

Verified by MonsterInsights